La Côte d’Amour ( La Baule, Le Croisic, Guérande, Piriac sur Mer, … )

La Côte d’Amour désigne la région du département de Loire Atlantique s’étendant à l’est de Saint-Nazaire jusqu’au joli village côtier de Piriac-sur-Mer, situé au nord de Guérande.

Carte du littoral de la Côte Sauvage autour de La Baule ainsi que des stations balnéaires

La côte d’amour est  à environ 45 minutes, prendre la direction de Savenay puis de Saint Nazaire à partir du Gîte.

√ Saint Nazaire, une ville à la mer

Porte d’entrée de cette côte, Saint-Nazaire, cité industrielle, martyr de la Seconde Guerre Mondiale, vous offrira une plongée passionnante dans le monde des chantiers navals et des grands paquebots qui ravira les plus curieux.

 Saint-Marc-sur-Mer, station balnéaire de Saint Nazaire et sa fameuse plage de Monsieur Hulot immortalisée par Jacques Tati. 

√ Pornichet et le sentier du littoral (Le sentier relie Pornichet à Saint Nazaire)

Le sentier du littoral offre une très belle promenade le long de l’océan.

√ La Baule

Inscrite au club des plus belles baies du monde, la Baule doit sa renommée à sa plage, l’une des plus longues d’Europe. De Pornichet au Pouliguen, elle s’étend sur 9 km. Quant à son image chic, la baie la doit à ses hôtels prestigieux, ses villas historiques et au style de ses activités.

√ Petits ports de pêches et cités de caractère

Mais la Côte d’Amour offre également un visage plus “breton”, une succession de petits ports de pêche comme Le Pouliguen, Le Croisic, La Turballe ou Piriac-sur-Mer qui vous séduiront par leur charme, ou des étendues plus sauvages comme la Côte Sauvage du Croisic ou les marais de Brière à l’intérieur des terres.

La Côte Sauvage est un sentier de randonnée de 9,5 km situé entre Le Croisic et Le Pouligen, véritable merveille naturelle composée de pointes, de falaises, de criques secrètes et de grottes légendaires.

Piriac sur Mer est un très joli village de caractère au Nord de Guérande 

√ Guérande et les marais salins

Guérande, cité médiévale bretonne très bien préservée, joyau de la région, séparée de la mer par ses célèbres marais salants, paysage unique façonné par l’Homme.

√ Le Parc naturel régional de Brière

Le cœur de ce territoire abrite de vastes zones humides ceinturées par des structures bocagères plus ou moins denses. A l’extrémité ouest du territoire les marais saumâtres et doux s’étendent jusqu’aux marais salants et à l’embouchure du Mès. Cette richesse paysagère résulte des interactions de ce milieu avec l’Homme qui a su habité et exploité ces paysages palustres.